Nancy Trail Pulsations people

Josef Potoski

Tes sports hors trail pratiqués hier et aujourd'hui : de l'âge de 9 ans jusqu'à 32 ans, escalade sportive, en falaise, sur bloc, mur artificiel, pan, etc. L'amour de ma vis sportive, des sensations, des rencontres et un partage incroyable ! Du VTT au lycée. Aujourd'hui, du vélo de route, du VTT, du ski de fond en mode skating, de la natation, pour l'entraînement en trail bien sûr.

Tes débuts en trail et les raisons de ce choix : pour la caisse en escalade, j'ai toujours couru en nature, bien avant que le "trail" ne débarque. Ceci dit, je n'avais jamais couru plus de 2h30'. L'été 2007, en randonnée au-dessus du Grand Bornand, lors d'une pause encas, un type est passé, torse nu, son T-shirt à la main, en trottinant là où nous avions peiné en marchant, était allé jusqu'au sommet convoité et redescendu comme un chamois ! Le déclic s'est fait à cet instant !

En trail, tu préfères quel terrain et distance : technique, technique, technique !!! Il n'y a que ça de vrai ! Plus c'est difficile, avec la possibilité de courir à mon niveau bien sûr, plus j'aime. Du minéral, de l'altitude, et une distance "acceptable", entre 40 et 70 km.

Ton état d'esprit avant et au départ d'une course : beaucoup d'envie avant une course, je suis un enfant qui attend l'arrivée du Père Noël ! Et au départ, je suis (j'essaye ?) tranquille, assez concentré sur ma course, mais surtout très heureux d'être là où je suis, si bien entouré.

Tes points forts et faibles : mes points forts doivent être mon pied montagnard, mes cuisses en côte et en descente et un peu d'expérience peut-être... Mon gros point faible est un manque cruel de vitesse sur le plat, ainsi que probablement un manque de volonté à me faire très mal en course pour garder une place.

Ton plus beau chemin parcouru : sans conteste la crête de l'Aiguillette des Posettes au-dessus d'Argentière. Quel panorama !

Tes joies, tes déceptions : beaucoup beaucoup de belles rencontres et l'immense joie de partager tout cela avec ma femme, mon plus beau cadeau... Ma plus grosse déception trail a été mon abandon sur la CCC 2011, après deux hypoglycémie successives. Dur de décrocher le dossard.

Ta course préférée et celle dont tu rêves : ma course préférée est sans aucun doute La Grande Course des Templiers, mais version Nant. J'ai eu la chance de la courir une seule et dernière fois en 2009 et ce fut mon coup de foudre pour les Causses ! Ma course rêvée est bien sûr le Maratòn Alpina Zegama-Aizkorri, 42 km et 2736 m D+ dans les Pyrénées espagnoles.

Ta grande rencontre sur le plan humain : au niveau trail, bien évidemment le Kilian's Day, en juin 2010, à Font-Romeu, lors de sa traversée des Pyrénées d'ouest en est. Une journée extraordinaire, pleine d'enseignement. De manière générale, toutes les rencontres que ma devise préférée m'apporte : "La vie ne vaut que si elle est partagée."

Ton calendrier 2013 : un trail blanc, des courses régionales, et trois objectifs de saison : le Marathon du Mont-Blanc fin juin à Chamonix, Giir Di Mont, ma première SkyRace en Italie fin juillet et le Trail des Leuques à Toul fin septembre.

Ton entraînement (fréquence, contenu, motivation...) : après avoir passé 4 magnifiques saisons entre les mains de Monsieur François Faivre, 4ème de la CCC 2010, 9ème de l'UTMB 2011 pour sa première participation, 7ème de l'UTMB 2012, je suis cette année mon propre entraîneur. Même si j'ai beaucoup (beaucoup !) appris auprès de mon Fransouss, j'ai encore énormément à découvrir et je suis dorénavant maître et élève. Des semaines d'entraînement de 4 à 15h, de 3 à7 séances, partagées entre la course à pied (trail, route, piste), le vélo, la natation, beaucoup de repos... Le cocktail idéal.

Ta diététique : pas de privation (sauf l'alcool et le sucre deux mois avant un objectif...), pas mal de gourmandise, et un Thermomix dans la nouvelle cuisine. ;-)

Ton matériel utilisé et les raisons de tes choix : SA-LO-MON !!! Depuis mes premières XA Pro 3D en 2007, je n'ai pas trouvé de meilleurs chaussons pour mes petons. Donc en 2013, Salomon. Les collègues du NTP diront à juste titre que je suis Salomon addict... Oui oui, j'assume ! XT Wings S-lab softground, Fellcross en compétition, Speedcross à l'entraînement, vêtements S-lab Exo en compétition, léger et fonctionnel à l'entraînement, S-lab Advanced Skin Bag en compétition, porte-bidon à l'entraînement.

Tes conseils à un trailer, un message à faire passer : enjoy, enjoy, enjoy !!! Le plaisir est la base de la performance. Ensuite, prendre les distances petit à petit et se forger une expérience de trailer, avec un tête UN objectif majeur, pour toujours avancer. Un message à faire passer ? La vie ne vaut que si elle est partagée, bien sûr !

Ton temps libre, tes loisirs, d'autres passions : mon temps libre et mes loisirs sont orientés vers mon autre passion : ma femme ! Simple non ?

Et si tu étais une montagne, un chemin : les Pyrénées, la seule chaîne de montagne à m'avoir fait vibrer autant, d'est en ouest, en passant par le centre.

Contact : josefpotoski@hotmail.com

Fabien

Tes sports hors trail pratiqués hier et aujourd'hui: pendant 9 ans, je fus animé par le VTT (All-mountain et Cross-country) en compétitions et hors compétitions. Il y eut également 3 ans de handball dans un petit club. C’était vraiment la belle époque, mais aussi de temps en temps un peu d’aviron et de piscine. Aujourd’hui, domine bien évidement le trail,suivi de très près par le ski alpin/fond, la randonnée alpine, le VTT lui refait son retour et quelques timides sorties à a piscine.

Tes débuts en trail et les raisons de ce choix: après avoir parcouru dans tous les sens du terme le monde du VTT,  la lassitude commençait à se faire sentir en hiver 2009. Il m’a suffi de voir un joyeux luron crapahuter… en courant lors de l’ascension du Mont-Buet, pour me convaincre que ce sport était fait pour moi ! La suite vous la connaissez, début en trail avec le Léz’Art Trail (32km) et le marathon du Mont-Blanc (un peu osé à l’époque quand même) le tout en à peine deux mois, et sans aucune expérience… de la folie ! Aujourd’hui ,ce choix fait partie intégrante de ma vie, c’est une forme d’équilibre. De plus, chaque trail est différent, ils ont tous des avantages et des faiblesses, mais c’est aussi ça qui fait leurs richesses, les paysages seront tous différents, les sensations, elles peuvent être parfois décuplées et c’est aussi ça le trail, du plaisir, beaucoup de plaisir !

En trail, tu préfères quel terrain et distance: bien évidement, à l’image de Josef, la technique est un vrai plus, l’altitude est une obligation, le dénivelé lui je pense est essentiel, la distance elle… sera en adéquation avec mes envies et mes capacités sur l’année en cours.

Ton état d'esprit avant et au départ d'une course: trop de stress, à chaque fois une remise en question, très peu d’optimisme, une concentration au maximum et… une façon d’agir assez original, à la manière d’un escargot, celui-ci reste stoïque, se renferme dans sa coquille et ne dit plus rien.

Tes points forts et faibles: en toute modestie, mon plus gros point fort est le fait d’avoir baigné depuis ma naissance dans la vallée chamoniarde, en découle forcément certains acquis, et également une faculté à trouver de l’énergie… même quand il n’y en a plus, une histoire de mental sûrement…

A contrario, le plus gros point faible est un gros manque de confiance en moi avant course, mais aussi un manque de sérieux parfois quant à la nutrition pendant la course. J’oubliais, une position dite « assise » quand la fatigue se fait sentir, merci les restes du VTT.

Ton plus beau chemin parcouru: impossible à départager, mon choix s’oriente obligatoirement sur les chemins du versant est du Val d’Anniviers (Sierre-Zinal) avec un point de vue à en couper le souffle, mais également la crête Nord de l’Aiguillette des Posettes (Marathon du Mont-Blanc) avec une vue imprenable à 360°.

Tes joies, tes déceptions: sans hésitation, ma plus grosse déceptiona été d’abandonner CCC à vingt petits kilomètres de la fin à cause d’un genou HS.

Des joies… le fait de retrouver un couple d’amis sur pas mal de ravitos, de savoir qu’au final pas mal de monde me suit, d’avoir converti ma maternelle à cette passion (drogue non ?), de savoir que sur chaque trail, je retrouverai obligatoirement des « potes », des amis et les autres… Mais la plus belle joie est certainement celle de ne penser qu’à une chose pendant la course… C’EST QUAND LE PROCHAIN TRAIL ?!

Ta course préférée et celle dont tu rêves: un trail favori ? Pendant de longues années, trônait dans mon estime le marathon du Mont-Blanc, mais l’aspect commercial ayant pris le dessus, c’est sans hésitation qu’aujourd’hui j’évoque le doux nom de SIERRE-ZINAL.

La course de mes rêves… un petit secret dévoilé : Ice Trail Tarentaise 65km avec 5000m D+, l’aboutissement à mon goût, mais restons les pieds sur terre, ce n’est pas une priorité !

Ta grande rencontre sur le plan humain : sur le plan humain, ma plus belle rencontre… Maud GOBERT bien évidement, après mon arrêt à CCC 2011, une conversation plus que constructive avec ce petit bout de femme qui n’a pas la grosse tête et qui est d’une simplicité extrême ! Ensuite, dans la vie de tous les jours,la plus chouette rencontre fût celle de janvier 2011, celle-ci a pris des proportions auxquelles je ne m’attendais absolument pas, on peut dire, enfin pour ma part, que c’est une relation de « prochitude » sans limite, qui s’est créée. Pas besoin de vous citer, vous vous reconnaitrez automatiquement.

Ton calendrier 2013 :

- 24 février : Trail Hivernal de la Moselotte (Trophée des Vosges)- Cornimont, 88 -25 km, 1350 m D+

- 17 mars : Trail du Petit Ballon (Trophée des Vosges)- Rouffach, 68 -47 km, 2100 m D+

- 28 avril : Trail des Roches en relais - Saint-Dié, 88 –73 km en relais, 30 et 43 km, 3400 D+

- 26 mai : Maxi Race du Lac d’Annecy- Annecy, 74 –41,5 km, 2700 m D+

- 30 juin : Marathon du Mont-Blanc- Chamonix, 74 -42 km, 2511 m D+

- 28 juillet : Quechua Tour Des Fiz - Passy, 74 -64 km, 5300 m D+

- 30 août : Courmayeur – Champex - Chamonix– Courmayeur -100 km, 5950 m D+

- 29 septembre : Trail des Leuques- Toul les Boules, 54 -45 km, 2000 m D+

- 26 octobre : Festival des Templiers- Millau, 12 -71 km, 3156 m D+

Soit 478.5 km pour 28467 D+ pour cette année 2013.

Ton entraînement (fréquence, contenu, motivation...) : bien évidement, par respect pour mon entraîneur, je ne citerai pas le contenu de mes entraînements, je peux juste évoquer le fait qu’il est composé de 5 à 7 séances par semaine en saison pleine, qu’il peut y avoir du vélo de route/VTT, de la piscine et du ski. Concernant ma motivation, elle est intacte depuis mes débuts, il faut être barjo pour faire ces entrainements à 4h30 du matin, non ? Et puis entre nous… ma motivation et mon mental dans ce sport sont aussi une de mes forces pendant les trails !

Ta diététique : comme évoqué plus haut, ma diététique pendant la course n’est parfois pas sérieuse, en effet je grignote mais malheureusement pas assez et pas comme il le faudrait. Sinon pendant la saison, je ne pense pas faire dans l’excès et je reste quand même raisonnable.

Ton matériel utilisé et les raisons de tes choix : à la base ,je naviguais entre Salomon et The North Face, mais je tourne officiellement sous la houlette de Salomon depuis un petit mois.En toute franchise, ils font de très bons produits, très aboutis et tout ce qui va avec. Je ne ferai pas d’éloges sur une marque en particulier, je me concentrerai juste en disant que ce n’est pas les habits ou le matériel qui font le traileur, c’est son mental et ses capacités uniquement !

Tes conseils à un trailer, un message à faire passer : deux conseils seront suffisants. Ne pas se précipiter et ne pas voir les yeux plus gros que le ventre au début. Le second sera d’éviter de se comparer aux copains traileurs ou aux traileurs en général, nous avons tous des capacités différentes, des acquis, des faiblesses, il est alors impossible d’établir une comparaison, et puis dans quel but surtout ?Ton temps libre, tes loisirs, d'autres passions : temps libre ? Malheureusement, c’est un terme qui ne fait pas partie de mon vocabulaire. Mes passions et loisirs, partir le plus souvent possible sur Chamonix bien évidement, les amis, les voyages bien sûr, arts contemporains et modernes, l’architecture int/ext.

Et si tu étais une montagne, un chemin : si j'étais une montagne, je serai… l’Himalaya, une pureté indescriptible à mes yeux, un sommet qui définit à mon goût la vraie liberté. Moi en chemin… ce serait le chemin qui mène à l’arête centrale du sommet des Aiguilles Rouges, un chemin abrupte, minéral, jouissif, mais surtout apaisant par sa complexité.

Contact : Fabien HATTAB

fabien-hb@live.fr

Yves

Tes sports hors trail pratiqués hier et aujourd'hui : j'ai testé le judo, l'aikido, la rando, l'aviron, la planche à voile, la voile, la plongée, le foot et je pratique toujours : le ski de fond, de piste, le surf des neiges, le vélo route et vtt.

Tes débuts en trail et les raisons de ce choix : j'ai eu ma période VTT à cause de la nature et puis au bout d'un moment, il faut changer. Comme j'adore la montagne et que ma mère et des voisins me racontaient leurs trails, je me suis dis : pourquoi pas moi ?

En trail, tu préfères quel terrain et distance : le single, le single... qu'il monte, qu'il descende mais du moment qu'il n'est pas monotone et qu'il soit en montagne. La distance ? Ben, j'ai passé l'âge du sprint, donc ma seule chance pour "avoir l'air dans le coup", c'est la longue distance, quand les concur... mes potes traileurs commencent à abandonner...

Ton état d'esprit avant et au départ d'une course : au départ, je suis un mauvais compagnon. Je suis tellement stressé que je me ferme dans ma bulle pour ne pas partir trop vite...

Tes points forts et faibles : j'essaye de rester lucide sur mes points faibles...

Ton plus beau chemin parcouru : pas en course car trop dans l'objectif de l'arrivée mais sans conteste en sortie en groupe dans les vosges... ou ailleurs.

Tes joies, tes déceptions : la joie : cette p...ain d'arrivée à la CCC dont j'avais rêvé pendant 20h et le bain chaud qui a suivi et qui m'avait aidé à tenir. La déception : la rupture du ligament de mon genou et surtout le chirurgien qui regarde ta fiche et qui te dit : "Peuh 43 ans, ça vaut pas le coup que je vous opère...".Ta course préférée et celle dont tu rêves :plusieurs en  fait : l'ancien parcours des Templiers comme Josef, le trail du Pays Welche... et celle dont je rêve : toutes celles que j'ai pas encore essayées.

Ta grande rencontre sur le plan humain :toutes les premières rencontres sont intéressantes car tu vois rapidement ce que peut t'amener celui que tu as devant toi...

Ton calendrier 2013 : essentielliellement la TDS en août, les autres seront de la préparation...

Ton entraînement (fréquence, contenu, motivation...) : un bon compromis entre semaines intenses et récup' avec plusieurs sports pour ne pas être dégouté et avoir une bonne ppg...

Ta diététique : de tout sans excès...

Ton matériel utilisé et les raisons de tes choix : de tout mais faut avouer que le matos Salomon, si on fait abstraction de leur marketing ravageur, est quand même globalement bien fait.

Tes conseils à un trailer, un message à faire passer : la vie, c'est comme le sport: des hauts, des bas. Savoir faire glisser et continuer à avancer...

William

Tes sports hors trail pratiqués hier et aujourd'hui : football, VTT, tir à l'arc, judo quand j'étais très jeune ;

musculation, escalade en salle, randonnée il y a pas si longtemps ; piscine, VTT, randonnée pour l'entrainement.

Tes débuts en trail et les raisons de ce choix : j'ai toujours détesté courir à cause du premier trimestre sur piste durant la scolarité ! J'ai commencé à suivre en tant que spectateur mes deux beaux-frères qui courent déjà depuis quelques temps et je me suis mis à courir après un pari ! Mais courir sur route est trop monotone et dur mentalement. J'ai commencé à courir en juin, et à me faire coacher en trail en octobre 2012.

En trail, tu préfères quel terrain et distance : j'adore les singles, avec le moins de distance plate ; pour le moment la distance préférée est en étude.

Ton état d'esprit avant et au départ d'une course : se faire plaisir, la souffrance se mérite !

Tes points forts et faibles : +) la descente ; -) manque de puissance, les parties trop roulantes.

Ton plus beau chemin parcouru : Trail Blanc des Vosges, tour du lac de Pierre Percée.

Tes joies, tes déceptions : ma progression ; néant.

Ta course préférée et celle dont tu rêves : Trail Blancs des Vosges ; 80km du Mont-Blanc, l'Aquaterra.

Ta grande rencontre sur le plan humain : mes deux beaux-frères, mon coach.

Ton calendrier 2013 :

Circuit des Grands Crus, 24km, 900m D+

Trail des Roches, 19 km, 800m D+

Montée du Grand ballon, 13km, 1230m D+

Cross du Mont-Blanc, 24km, 1000m D+

Crêtes Vosgiennes, 33km, 1000m D+

Grand Trail des Leuques, 45km, 2000m D+

Ton entraînement (fréquence, contenu, motivation...) : 4 séances par semaine (éducatifs, VMA, seuil, sortie longue...).

Ta diététique : j'essaye de manger équilibré sans trop me priver, avec modération.

Ton matériel utilisé et les raisons de tes choix :

Collant Asics winter : résistant aux intempéries, utilisé en hiver, le top !

Bonnet : X-bionic, le must !!

Speedcross Salomon : position du pied, accroche au top !!!

Sac Lafuma trail3, fonctionnel, pas trop cher.

Ceinture XT One Belt Salomon 2013 : ravi !!!!

Chaussettes X-socks trail : irréprochable.

Suunto Ambit : le plus beau des cadeaux pour ces 30 ans. ;)

Tes conseils à un trailer, un message à faire passer : se faire plaisir avant tout, la souffrance n'est que récompense ! La nature a pleins de choses à nous offrir à condition de la respecter.

Ton temps libre, tes loisirs, d'autres passions : ma famille qui s'agrandit, tout ce qui est extrême

Et si tu étais une montagne, un chemin : une descente à vous couper le souffle !

Contact : Cuiller William, 30 ans, ouvrier paysagiste.

c54william@gmail.com

Matthieu

Tes sports hors trail pratiqués hier et aujourd'hui : c'était plus hier qu'aujourd'hui ! J'ai débuté le sport en 1993 (j'avais 17 ans) en me lançant dans le triathlon, sans avoir aucun vécu sportif. J'ai trainé mes guêtres dans ce sport jusqu'en 2001 où j'ai effectué mon dernier tri ! En restant dans des distances raisonnables (sprint, CD).

Depuis 2001, je n'ai plus pratiqué aucune activité.... jusque fin 2011 où mes guiboles me démangeaient. Je me suis donc remis à courir, sans objectif particulier. Mais au fil des semaines, comme je n'aime pas courir sans objectif, le but était de faire un marathon (que je n'ai toujours pas couru aujourd'hui).

Un an et demi plus tard, aimant la nature et les grands espaces, me voilà tout naturellement avec le trail en tête.

Tes débuts en trail et les raisons de ce choix : mes débuts sont devant moi. Mon premier trail sera celui de la Moselotte (le 24 février 2013).

En trail, tu préfères quel terrain et distance : pour le moment, n'en ayant jamais couru, on peut pas dire. Mais je pense que je préfererai celui qui aura de magnifiques paysages, de l'ambiance, un peu de monde, et pas trop long non plus.

Ton état d'esprit avant et au départ d'une course : super excité, assez zen les deux, trois jours qui précèdent, mais trés excité avant le départ. Mais je n'ai encore jamais connu LE grand départ qui impressionne.

Tes points forts et faibles : point fort : je cherche encore ! Points faibles : pas endurant, pas puissant (embêtant pour du trail), mais j'y travaille !

Ton plus beau chemin parcouru : celui qui m'a permis de reprendre le running sans trop de difficultés, ni blessures après 10 ans d'inactivité complète.

Tes joies, tes déceptions : les joies sont à venir, et les déceptions n'arriveront pas.

Ta course préférée et celle dont tu rêves : je n'ai pas assez (car aucun en trail) de vécu pour préférer une course, mais celles dont je rêve sont celles qui se passent avec des paysages grandioses, type Hautes Alpes (CCC), ou les Templiers.

Ta grande rencontre sur le plan humain : A venir.

Ton calendrier 2013 : à déterminer... Quelques trails pour voir ce que c'est. En tout cas, je suis inscrit pour la Moselotte, puis j'aimerais faire un peu plus de distance (genre Trail des Leuques), avant de passer aux choses sérieuses l'année prochaine. Mais il faudrait que je fasse un marathon un de ces quatre (Metz ?).

Ton entraînement (fréquence, contenu, motivation...) : je pense que c'est mon point fort. Je pense m'entraîner efficacement en respectant quelques fondamentaux. Sinon, mon petit corps (et mon emploi du temps) me permet de m'entraîner en moyenne 2,7 fois par semaine (142 sorties en 2012 pour 1380 km en 129 heures, merci Mr Garmin).

Ta diététique : Picon et chips... Pour le reste, je fais confiance à mon transit.

Ton matériel utilisé et les raisons de tes choix : en route, Asics DS trainer (ça fait tout, c'est pas cher car souvent en promo, et ça me convient bien), et en trail pour le moment une seule paire de Asics Trabuco (choix du prix, du look, et de pas mal de coureur qui en sont content), mais je trouve ça trop lourd et surtout trop rigide, donc je cherche autre chose.

Tes conseils à un trailer, un message à faire passer : just enjoy !

Ton temps libre, tes loisirs, d'autres passions : mon temps libre est quasiment dédié entièrement à mes enfants et à ma femme. Sinon, pour le moment, quand il me reste un peu de temps, je m'occupe de ma maison, de mes abeilles et en ce moment de ma bière.

Et si tu étais une montagne, un chemin : celui qui reste à parcourir.

Baptiste

Tes sports hors trail pratiqués hier et aujourd'hui : principalement du tennis, pendant l'enfance et l'adolescence, associé sur tout le lycée à une pratique très régulière du roller, sous différentes formes, dont du hockey. Par contre, gros arrêt pendant quelques années, pour cause d'études, et surtout de modification des centres d'intérêt. Ma reprise s'est faite par quelques années de taekwondo, puis début de la course à pied en 2005, parce que ça m'intriguait que l'on puisse prendre son pied dans une activité qui me paraissait si douloureuse. Je voulais voir... Je fais un peu d'apnée sportive également, purement pour le plaisir... Enfin, du VTT en dilettante.

Tes débuts en trail et les raisons de ce choix : habitant à flanc de coteau, il était logique de commencer à courir en forêt... Mais je n'ai jamais identifié cette pratique comme une discipline à part entière. C'était surtout le fait de courir qui importait. C'est encore un peu le cas aujourd'hui, mais la participation récente à deux trails sur la région m'ont mis en évidence la spécificité de la pratique. Mais il peut m'arriver encore de faire quelques kilomètres de bitume!

En trail, tu préfères quel terrain et distance : la boue, c'est salissant.... Mais faut faire avec ce que la Forêt de Haye nous offre. Idéalement, les sols caillouteux et calcaire de Provence. Pour la distance, pas d'expérience, puisque je ne suis jamais monté au delà de 20 bornes, que ce soit en course ou à l'entraînement.

Ton état d'esprit avant et au départ d'une course : dans l'expectative... Mais mes quelques courses se sont toujours déroulées sur des distances maîtrisées et validées... Donc à voir plus tard!

Tes points forts et faibles : tout est relatif... Par rapport à quoi, à qui ? Les points forts sont sans doute le plaisir que je prends à cavaler, et le peu de sensibilité de ce plaisir aux affres du climat. Pour les points faibles, la technique de course, et l'appréhension en descente sont les pires, mais il y en a plein d'autres... Et on ne parle là que de course à pied, bien sûr!

Ton plus beau chemin parcouru : les chemins de Provence dans la région de Salon de Provence, le sentier des douaniers en bord de manche à Perros Guirec... Mais j'aime aussi ceux de Nancy... Pas difficile, quoi... C'est aussi clairement une question de moment, pour moi...

Tes joies, tes déceptions : les joies ne sont pas forcément liées à des moments exceptionnels, comme je le disais. Ça peut être sur un mélange de lumières, d'odeurs, de vent, voir même pendant une grosse averse, si les sensations sont bonnes... Les déceptions ? De pas être passé sous 1 heure 50 au trail blanc, alors qu'au cardio j'avais 1h48... La vérité : qu'ils préfèrent faire gagner un mec en Salomon, plutôt qu'en brooks... J'me comprends...

Ton calendrier 2013 : prévoir celui de 2014... Je ne suis pas un fan de planification (un point faible ?). Le Trail des Forts en Mai, sans doute celui des Leuques... Entre les deux ? Qui sait ?

Ta diététique : hum... À planifier aussi... Sandwichs à midi... J'essaie de faire gaffe aux plaisirs alimentaires et liquides, et à la variété... ou en tous cas, de penser régulièrement à me dire qu'il faudrait y faire attention. Je crois que comme beaucoup, la course est aussi un moyen de se permettre des excès sans grandes conséquences pondérales...

Ton matériel utilisé et les raisons de tes choix : chaussures Brooks Adrenalin Gore-Tex en ce moment... J'aime mon confort... Textiles techniques Odlo, acquis progressivement... Pour la route, Asics Nimbus gel N° je ne sais quoi.

Ton temps libre, tes loisirs, d'autres passions : un boulot prenant, une famille que j'essaie de ne pas délaisser. Mon loisir principal est donc la course à pied. De temps en temps de la photo, plutôt sur un mode spectateur de celle des autres... Très peu de musique... De la lecture...

Yvan

Tes sports hors trail pratiqués hier et aujourd'hui : ancien footballeur, VTT et piscine à mes heures perdues, quand il y en a. ;-)

Tes débuts en trail et les raisons de ce choix : cela a commencé avec une envie de diversifier un peu. Du coup, je me suis inscrit au Trail des Glaisins (annecy). Parcours nature, brise la lassitude du bitume. Magnifique.

En trail, tu préfères quel terrain et distance : les sorties en forêt et la montagne (mais peu dans notre secteur). Pour le moment, mini trail, parcours inférieur à 30 km.

Ton état d'esprit avant et au départ d'une course : ça passe ou ça passe, au feeling et au plaisir.

Tes points forts et faibles : bizarre mais le mental dans les deux cas.

Ton plus beau chemin parcouru : le Trail d'Annecy et le Marathon de Paris.

Tes joies, tes déceptions : chaque franchissement et chaque après course est un régal. Mes déceptions, ne pas avoir assez de temps pour en faire plus. Ta course préférée et celle dont tu rêves :Pas de course préféré mais depuis 3 ans, le semi de Nancy est au programme, La diagonale des fous (un jour peut être)

Ta grande rencontre sur le plan humain : mon frangin Thierry et mon second frère, Duch. On s'éclate bien chaque année.

Ton calendrier 2013 : Trail Blanc des Vosges, Marathon d'Annecy et Cross du Mont Blanc, plus quelques courses.

Ton entraînement (fréquence, contenu, motivation...) : deux fois par semaine hors plan (Footing, sortie longue 1h30 le week-end) ; 3 à 4 fois par semaine en prépa' (VMA, seuil et endurance).

Ta diététique : carton rouge ! J'aurais 7-8 kilos à perdre pour retrouver un poids de forme.

Ton matériel utilisé et les raisons de tes choix : baskets Mizuno (largeur du pied) et Salomon Speedcross (géniales). GPS Garmin 405 (pour lequel je n'ai toujours plus la trace !!). Vêtements selon la mode du moment. ;-)

Tes conseils à un trailer, un message à faire passer : prends un max' de plaisir et regarde autour de toi. Quel pied !

Ton temps libre, tes loisirs, d'autres passions :m a femme et mes deux filles. Basket et tennis. Le poker depuis quelques mois.

Et si tu étais une montagne, un chemin : oh, non, je ne pourrais pas courir ! Mais j'aimerais être le Mont-Blanc pour en faire baver tous ces trailers !

Contact : Tino, coureur à Nancy.

Olivier

Tes sports hors trail pratiqués hier et aujourd'hui : j ai toujours pratiqué des sports de combat défense : de 7 a 12 ans : du judo ensuite de 15 à 27 ans (kick boxing, boxe française, karaté kyokushin) avec quelques périodes d'interruption mais aussi un peu de course à pied (2002-2004) et un peu de roller mais la vitesse c'est pas pour moi.
 
Tes débuts en trail et les raisons de ce choix : En 2003 lorsque je courais, je privilégiais toujours les bois, les sentiers, et les côtes lorsque je faisais mes sorties de running. Lorsque j'ai repris la course en pied en 2012, je me suis mis tout naturellement à reprendre ces habitudes. Je pense que ce qui m'attire en trail, c'est la découverte de sentiers, la nature et comme me l'a dit récemment une amie qui est venue partager une sortie dans les bois : "On ne voit pas le temps passer".
 
En trail, tu préfères quel terrain et distance : Pour l'instant, j'ai du mal à me prononcer. Je suis attiré par les distances de 20 à 50 kms minimum mais mon niveau actuel me prédestine à courir 25km. Pour le terrain, j'adore les sous-bois, les côtes très longues et les sentiers de rando'.
 
Ton état d'esprit avant et au départ d'une course : La joie de réaliser enfin la course que j'ai préparée mais aussi l'anxiété de ne pas réaliser l'objectif.
 
Ton plus beau chemin parcouru : Mon plus beau trail est celui de Gérardmer qui représente vraiment ce que je recherche dans un trail : la variété des chemins, très peu de plat, des côtes et des descentes incessantes.
 
Tes joies, tes déceptions : Ce qui fait ma joie est de réussir mon objectif mais aussi de tester du nouveau matériel et de voir que je ne me suis pas trompé dans mes choix. Mes déceptions, l'inverse de ce que je viens de citer.
 
Ta course préférée et celle dont tu rêves : Je n'ai pas de course préférée, toutes les courses m'intéressent, j'aime simplement ne pas refaire les même courses. J'aimerais tout de même explorer les Alpes et les Pyrénées car les paysages sont grandioses.
 
Ta grande rencontre sur le plan humain : ma femme !!!
 
Ton calendrier 2013 : les foulées des rois - la givré à Villerupt - trail des roches - Laxou trail - trail de la vallée des lacs  - trail de Welche  - trail des Crêtes Vosgiennes - La Caldéniacienne - "Trail des leuques!??" - Semi marathon de Nancy - Marathon Mirabelle de Metz.
 
Ton entraînement (fréquence, contenu, motivation...) : 3 entraînements/semaine.
 
Ta diététique : Je ne veux pas me priver mais pas trop de viande et un peu de bière.
 
Ton matériel utilisé et les raisons de tes choix : sac Camp vest trail, porte bidon double Salomon, chaussures Saucony xodus 3.0 et Inov8 roclite 29.
Le reste est classique (t-shirt,pantalon...).
 
Tes conseils à un trailer, un message à faire passer : Courage et entraînements pour ne pas souffrir. Courir avec un cardio car je vois beaucoup de personnes qui n'en n'utilisent pas et du coup qui s’entraînent mal et qui se découragent très vite.
 
Ton temps libre, tes loisirs, d'autres passions : Pas le temps d'avoir d'autres passions.
 
Et si tu étais une montagne, un chemin : RAS
 
Contact : RAS